Viens visiter notre boutique en ligne,
plantes carnivores, matériel de culture,
des graines, des livres...

 

inscription à la newsletter

Recherche :

Humidificateurs , brumisateurs
ou comment augmenter l'humidité dans l'air.

Avec les grosses chaleurs de l'été il est vitale pour nos plantes carnivores de leur donner un taux d'humidité dans l'air important.
En effet, avec une température de 30°C environ, il convient d'avoir au moins 60% d'humidité dans l'air sous risque de voir nos chères protégées dépérir.
Bien évidement, plus la température augmente et plus il est difficile de maintenir un taux d'humidité élevé.
Une humidité forte pendant la croissance (60-85%) limite les attaques d'insectes, renforce le feuillage qui est entretenu dans un état parfait de fonctionnement pour la photosynthèse. Pour y arriver, il existe plusieurs système en passant du simple bricolage jusqu'à des systèmes professionnels.

Il faudra aussi analyser la situation dans laquelle vous êtes :

    • vos plantes sont dans une pièce à l'air libre et à température ambiante.
    • vos plantes sont dans une pièce mais dans un terrarium ouvert ou fermé.
    • vos plantes sont à l'extérieur à l'air libre.
    • vos plantes sont à l'extérieur dans une serre ou mini-serre.
    • vos plantes sont à l'extérieur dans une tourbière aménagée.

Pour chaque situation, les solutions sont différentes.
Je vais essayer de vous présenter ici quelques principes et leurs utilisations dans diversses situations possibles.

La soucoupe remplie d'eau :

La 1ère chose à faire pour augmenter l'humidité dans l'air est de placer vos plantes dans une grande soucoupe d'eau.
Plus la surface de l'eau est grande et plus l'évaporation est importante.

C'est la base de l'élevage de vos plantes carnivores et cela fonctionne dans toutes les situations.

La photo ci-contre montre un grand bac en inox dans lequel trempe la base de chaque pot de mes plantes carnivores.

L'évaporation contribue à la bonne santé des plantes et ce malgré une chaleur importante dans la serre. Cela fonctionne très bien en intérieur comme en extérieur.

Attention cependant aux moustiques (si votre installation est à l'extérieur) qui vont colloniser rapidement vos points d'eau.

augmenter l'humidité à l'aide d'une grande soucoupe

La pulvérisation manuelle :

Et bien comme son nom l'indique, cela consiste à pulvériser vos plantes à l'aide d'un pulvérisateur.

Les inconvénients de ce système c'est que les plantes sont mouillées directement sur leurs feuillages ce qui n'est pas très bon. En effet, dans la nature, il pleut rarement sur les plantes carnivores.
De plus, il ne faut surtout pas mouiller le feuillage des Drosera sans risquer de faire mourir la plante.

On peut dire quand même que faute d'autre chose c'est quand même mieux que rien (sauf pour les drosera).

La pulvérisation mécanique :

C'est la même chose que précédement sauf que le système est relié à une réserve d'eau. Avec un programmateur, le système arrose sans votre intervention.
Ce système n'est pas conseillé en pulvérisation directe sur les plantes carnivores.

Par contre il est très efficace pour augmenter l'humidité ambiante si vous arrosez une autre partie de votre serre ou de votre pièce.


Pulvérisateur brumisateur de marque "Gardena"


Pulvérisateur de marque "JS"
www.jshumidificateurs.com


La photo ci-dessus montre un drap (orange) que j'ai tendu au centre de ma serre.
Le drap est pulvérisé automatiquement toutes les 30 minutes avec l'eau du robinet.
Cela me permet de faire baisser la température entre 3°C et 5°C et à augmenter l'humidité de +15%.

Voilà un petit truc très simple à réaliser :

  • Arroser un drap ou un chiffon.

Vous allez augmenter l’humidité relative en faisant passer de l’air au travers d’un tissu imbibé d’eau. C'est un moyen simple et sûr d’humidifier, tout en bénéficiant du refroidissement adiabatique engendré.

Cela fonctionne très bien pour de petits ou de grands volumes. A vous d'adapter la taille du tissu à arroser.


Les buses pour l'arrosage utilisées dans ma serre sont de marque "Gardena". Il existe des buses professionnelles avec des système à air comprimé par exemple chez
www.jshumidificateurs.com. L'air comprimé et l'eau froide de cette buse peut produire un brouillard de fines gouttelettes d'une taille moyenne de 7,5 µm. Chez la même société il existe même des systèmes d'échange comme je viens de vous le décrire mais pas du tout artisanal !

Refroidissement adiabatique : Comment ça marche ?

Le refroidissement et l'humidification peuvent être accomplis par pulvérisation d'eau dans l'air.
On appelle ce procédé "adiabatique", à condition qu'il n'y ait ni apport ni retrait de chaleur. Ce phénomène est également connu sous le nom de refroidissement par évaporation.

Lorsque l'air sec vient en contact avec le tissu imbibé d'eau, il y a évaporation et l'air sera saturé d'eau. La chaleur nécessaire à l'évaporation de l'eau ne peut être fournie que par l'air, ce qui résulte d'une baisse de température de l'air, et d'une augmentation du degré hygrométrique.

Vous venez donc d'installer une climatisation naturelle !

Le brumisateur à ultrasons :

Une brume micro fine et fraîche est produite par les humidificateurs à utrasons. En utilisant de l'eau froide et déminéralisée, la brume est produite par un oscillateur vibrant à une fréquence ultrasonique. La taille de gouttelette ainsi obtenu est aussi petite que 0,5µm, l'évaporation rapide est assurée. Les gouttelette sont tellement petites qu'elles sont volatiles et donc ne mouillent pas la plante. Le gros avantage est que vous pouvez orienter l'humidificateur directement sur les plantes carnivores de toutes les espèces (drosera y compris). L'humidité dans l'air dans le brouillard avoisine les 90°C sous n'importe quelle température !

Il existe plusieurs systèmes allant de 50 euros à plus de 1500 euros.

Le système sans réservoir est adapté pour des petits volumes de type terrarium.
Les prix vont de 50 à 75 euros pour un appareil de ce type.
Le système consomme de l'eau alors attention de ne pas laisser l'oscillateur fonctionner sans eau. Le gros inconvénient est qu'il faut utiliser de l'eau déminéralisée sans impureté car l'oscillateur est relativement fragile. Le système avec réservoir est plus pratique car il contient une cartouche filtrante.

Comment ça marche :

Il s'uffit de placer l'oscillateur...

...dans un récipient rempli d'eau...

...et de mettre en marche et voilà !


Pour ma part, j'ai opté pour un appareil avec réservoir pour un prix de 100 euros :



Humidificateur d'air à brumisation froide, par ultrasons
Prix : ~100euros

Vous pouvez en trouver sur internet chez www.lamainverte.be.

A l'aide d'un programmateur, je pulvérise uniquement au moment le plus chaud de la journée c'est à dire entre 11h00 et 15h00.

Le réservoir de 5 litres de mon humidificateur a ainsi une autonomie de 5 jours.

Plus le volume à humidifier est important (idem avec la température) et plus vous devrez augmenter le débit de votre humidificateur pour avoir une hygrométrie élevée.

Ce type d'humidificateur est pourvu d'un filtre anti-calcaire interchangeable. Vous ne pourrez qu'humidifer des volumes réduits ou alors vous devrez confiner vos plantes (attention aux risques de moisissures dans ce cas).

Si vous avez un gros budget vous pouvez opter pour un système professionnel.

Ces humidificateurs (UltraMist de JS) utilisent des stérilisateurs d'eau ultraviolets sécurisé dans la chambre de pulvérisation pour maintenir des conditions propres et un système automatique de drain qui permet à la chambre de pulvérisation de se vider chaque fois que l'humidificateur n'est pas en service. Avec une alimentation d'eau traitée, ce système respecte les normes hygiéniques les plus drastiques mai apporte également une humidification sans poussière.

Avec un tel système vous n'aurez plus de souci ! Cependant il vous faudra déboursser au moins 1500 euros !


Système professionnel.
Prix : env. 1500 euros

L'atomiseur centrifuge :

Le principe de cet appareil perfectionné est simple. Se présentant sous forme de cage cylindrique grillagée, il tourne en fait à grande vitesse et, grâce à la force centrifuge, fractionne l’eau en fines gouttelettes de 20 à 40 microns de diamètre. Celles-ci sont ensuite éparpillées dans l’air par la tête de pulvérisation, entraînée en rotation à 11800 tr/min par un moteur de 200 W, piloté lui-même par un variateur de fréquence à 193 Hz. Pas question donc de voir le Microniser® se boucher. Celui-ci fonctionne en effet sans air comprimé, ni eau sous pression.
L'atomiseur centrifuge produit une brume visible rapidement absorbée par l'air.

Alors là c'est carrément du délire, si vous voulez humidifier un halle de gare ou une serre de la taille de la place de la concorde alors c'est le système qu'il vous faut.

Le prix lui aussi est à la hauteur de l'appareil et vous pouvez compter plus de 2000 euros.


© plante carnivore 2017
Une passion peu ordinaire pour des plantes carnivores extraordinaires
PLANTES CARNIVORES, plante carnivore, plantes carnivores, PLANTE CARNIVORE
Accueil | Plantes | Substrats | Serre | Photos | News | Liens | Bibliographie | Contact | Contact | Plantes-carnivores.com est soutenu par made in France et trefle a quatre feuilles
Tout droit réservé : si vous voulez utiliser des photos ou des parties du site, merci d'indiquer l'adresse internet de ce site.